Logotipo HC Fertility
Abrir menú Cerrar menú
Ilustración HC Fertility

On vous appelle?

Botón Newsletter

10 March, 2017

Assistance au XII Congrès ANACER

Barre de séparation

La semaine dernière, HC Fertility a assisté au, toujours intéressant et familier, Congrès d’ANACER pour sa XII édition, célébré à Alicante (Espagne) les 3 et 4 mars. Là, ont été abordés des thèmes d’actualité et d’importance qui se présentent tous les jours à la clinique.

Voici quelques impressions de notre embryologue en chef, Madame Mª José Figueroa:

Au sujet du transfert d’embryons, les thèmes discutés ont portés sur les avantages et les inconvénients du transfert en cycle frais ou différé, qui grâce à la vitrification d’embryons et leur taux de survie élevé, la façon de travailler, dans nos centres, a changée, nous permettant de préparer le meilleur endomètre pour le meilleur embryon au meilleur moment.

Les études génétiques sont de plus en plus avancées. À présent, on ne comprend plus la Procréation Médicalement Assistée sans la génétique, en présentant les polymorphismes génétiques en Procréation Médicalement Assistée pour une réponse ovarienne et les récepteurs de la FSH et entre les études pour l’infertilité masculine, la fragmentation du DNA spermatique et les dernières avancées en technique appliquées dans l’étude de la cassure de double chaine et son implication dans les fausses couches à répétition

Une révision sur la culture embryonnaire, ses progrès et l’amélioration associée à l’incorporation des systèmes Time Lapse en laboratoire de Procréation Médicalement Assistée et systèmes de sécurité d’étiquetage et d’identification du matériel biologique au laboratoire.

Derniers progrès en Oncologie et Procréation Médicalement Assistée qui permettent de préserver la fertilité de l’homme et de la femme par la vitrification des ovules et la cryoconservation du tissu ovarien.

Icône Flecha Volver

Retour au blog

Autres nouvelles

Barre de séparation

Ce site Web veut vous offrir une expérience de navigation unique et personnalisée. Et c'est pourquoi nous utilisons des cookies.