Logotipo HC Fertility
Abrir menú Cerrar menú
Ilustración HC Fertility

On vous appelle?

Botón Newsletter

Preservation de la fertilité

Comme la fertilité diminue avec l’âge, la congélation précoce des ovules augmente vos chances d’avoir un enfant à l’avenir.

Les femmes peuvent vivre une grossesse dans la quarantaine, car l’utérus est propice à la gestation (bien au-delà des ovules). Cependant, les ovaires et les ovocytes ont une «date d’expiration».

La congélation des ovules (cryoconservation) s’effectue à l’aide de cryoprotecteurs, qui maintiennent l’intégrité de l’œuf, et d’azote liquide ; une fois congelés, ils sont maintenus à une température extrêmement froide ( -196 ºC) afin que la qualité des ovules ne s’en ressente plus dans la durée. Les ovules cryoconservés peuvent être conservés pendant la durée souhaitée et la gestation n’est en aucun cas conseillée après 50 ans.

Si demain vous n’avez pas besoin de vos ovules parce que vous avez été une mère naturelle, vous pourrez donner votre consentement pour les éliminer ou même les donner.

Il est conseillé de congeler les ovules pour les femmes qui souhaitent retarder la maternité pour des raisons professionnelles ou personnelles, qui souhaitent retarder la procréation jusqu’à ce qu’elles trouvent le bon partenaire ou qui préfèrent congeler les ovules plutôt que les embryons pour des raisons éthiques ou religieuses. De plus, pour les femmes qui reçoivent un diagnostic de cancer et qui souhaitent avoir la possibilité d’avoir des enfants à l’avenir, il est recommandé de congeler leurs ovules avant de subir une chirurgie, une chimiothérapie ou une radiothérapie, car cela peut nuire à leur qualité.

Au fil des ans, les femmes sont confrontées à plusieurs faits. Premièrement, les femmes naissent avec un certain nombre d’ovules qui s’épuisent avec le temps. Deuxièmement, le pic de fécondité le plus élevé se situe entre 18 et 25 ans. Troisièmement, à 40 ans, le taux moyen de fécondité diminue à environ 15 % par rapport à 25 ans ; quatrièmement, le risque que l’enfant naisse avec une anomalie chromosomique augmente si la mère a plus de 40 ans. Enfin et surtout, à mesure que les femmes vieillissent, le nombre d’ovules diminue et leur qualité se détériore. Par conséquent, en raison du nombre plus faible d’ovules, les chances de grossesse sont moindres et, comme leur qualité n’est pas optimale, l’incidence d’embryons anormaux est plus élevée, ce qui entraîne davantage de fausses couches.

Pour ces raisons, prendre des mesures pour protéger votre fertilité pendant que vos ovules sont encore en bonne santé vous donne plus d’options et prolonge le temps que vous pouvez concevoir, ce qui peut combattre la détresse émotionnelle.

Dernières nouvelles

Barre de séparation

Ce site Web veut vous offrir une expérience de navigation unique et personnalisée. Et c'est pourquoi nous utilisons des cookies.